Guillaume de Montmorency était le fils de Jean II de Montmorency (? – 1477) et de Marguerite d’Orgemont (1415 – 1481). Son père a été fait chambellan de France en 1425 par le roi Charles VII (1403-1422-1461) et confirmé dans sa charge par le roi Louis XI (1423-1461-1483). Fidèle au roi, il s’était rallié à Jeanne d’Arc et lors de la guerre de la Ligue du Bien public (1465), il se rangea aux côtés du roi contre les grands seigneurs. Jean de Montmorency épousa en premières noces Jeanne dame de Fosseux et de Nivelle qui lui donna deux fils: Jean de Nivelle et Louis de Fosseux, et en deuxième noces en 1454, Marguerite d’Orgemont. Par l’acte du 8 septembre 1472, il donne la baronnie de Montmorency à Guillaume âgé alors de 18 ans. Ce domaine aurait du revenir à son frère aîné, Jean de Nivelle, mais il avait été déshérité.

La même année 1472, Guillaume de Montmorency entre au service de Charles d’Anjou, comte de Maine et de Guise et très vite il en devient chambellan.
Il rends foi et hommage à Charles VIII (1470-1483-1498) qui le nomme chambellan et conseiller. Le 11 juillet 1498 il assiste au sacre de Louis XII et il accompagne ensuite, le roi en Touraine où il est nommé superintendant des eaux et forêts et garde-chasse. Il reçoit aussi la charge de capitaine et gouverneur du château royal de Saint-Germain-en Laye.
Pendant la première expédition de Louis XII en Italie, Guillaume de Montmorency est à ses côtés, lorsqu’il s’empare de Gênes et de Milanais.
En 1503, il est nommé capitaine de la bastille Saint-Antoine (protégeant la porte orientale de Paris, sur la rive droite, la bastille Saint-Antoine est plus connue sous le nom de Bastille) et il rejoint à Lyon, l’armée royale conduite par le chevalier Bayard et participe à la campagne en Italie. A son retour , il est confirmé dans ses charges de conseiller et chambellan et reçoit le gouvernement et le bailliage du duché d’Orléans.
Il est nommé membre du conseil de régence aux côtés d’Anne de Bretagne lors de la campagne du roi, en Italie en 1509.
Nouvelles charges récompensent la fidélité de Guillaume de Montmorency. Il reçoit la charge de capitaine du château du bois de Vincennes, puis celles de concierge et garde du château de Beauté – sur-Marne.
Il est fait chevalier d’honneur de Louise de Savoie, duchesse d’Angoulême et mère de François d’Angoulême – futur François Ier(1484-1515-1547), et il est crée chevalier de l’ordre de Saint-Michel. Il se démet de la capitainerie de la bastille Saint-Antoine au profit de son fils Anne, en 1516.
Lorsque l’armée impériale envahit la Province en 1524, après avoir chassé les Français du Milanais, François Ier contre-attaque et poursuit sa marche jusqu’en Italie. Mais il échoue devant Pavie (1525). Charles Quint s’apprête d’entrer en France, d’envahir Paris. Le parlement de Paris demande à Guillaume de Montmorency d’assurer la protection de la capitale. C’est à lui aussi, que la reine Louise de Savoie confie la délicate mission de faire accepter par le parlement de Paris les lourdes clauses du traité de neutralité signé avec Henri VIII. Ce sera le dernier service que Guillaume de Montmorency rendra à la France.
En 1484, son oncle Pierre III d’Orgemont, se trouvant sans enfants, partagea ses biens entre ses neveux. Guillaume de Montmorency reçut la seigneurie de Chantilly. Il fit reconstruire la chapelle du château.
Le 24 mai 1531, à Chantilly, le grand baron s’éteint, après avoir servi glorieusement quatre rois. Il fut inhumé dans la collégiale Saint-Martin de Montmorency, qu’il avait élevée.
A ses côtés repose son épouse, Anne Pot dame de La Rochepot et de Damville. Ils ont eu 7 enfants, le plus célèbre étant Anne le Grand Connétable.